Menu
X
Votre compte
Vous n'êtes pas
adhérent :

tel non adherent
0809 100 250

serviceclient @avenirmutuelle.com
Pas encore inscrit ? Demandez vos identifiants

Se faire plaisir sainement à Noël Publié le 2021-12-09 par Nadia DUCLOY

Si Noël est l’occasion de réunir ses proches autour d’un repas de fête, nombreux sont ceux qui redoutent les indigestions et les kilos en trop. Contrairement à certaines idées reçues, il est tout à fait possible de se faire plaisir sans excès. Différents plats fins et légers permettent de garder l’esprit de fête sans manquer d’originalité : voilà de quoi surprendre agréablement vos convives et passer un réveillon inoubliable !

Nos conseils de base pour le choix du menu

Les excès viennent de l’effet cumul : l’apéritif, le foie gras, le fromage, la bûche… sans oublier l’alcool et l’enchaînement des repas. Il faut donc apprendre à doser le plaisir, afin de prévoir un équilibre et ne pas vous contraindre plus qu’il n’en faut.

Faire la distinction entre les viandes grasses et les viandes maigres contenant moins de 5% de lipides (escalopes, filets, lapin) est fort utile afin de déterminer votre menu. Il est possible de conserver des plats de Noël traditionnels, en changeant simplement l’accompagnement ou la façon de les accommoder.

Pour commencer, un apéro léger

Toute idée permettant de faire l’impasse sur le pain ou un met à base de pâte est la bienvenue, sachant qu’un copieux repas vous attend. Des boissons faites maison, par exemple avec des fruits frais de saison, restent plus recommandées que des cocktails ou sodas trop sucrés.

Nos idées simples : verrines avocats crevettes agrumes, brochettes de tomates-cerises et mozzarella, champignons farcis au fromage…

En entrée, la fraîcheur est à privilégier

Laissez-vous tenter par des entrées légères qui privilégient la fraîcheur en bouche. Les huîtres requièrent simplement du citron ou une vinaigrette à l’échalotte. Le saumon fumé s’accorde parfaitement avec une sauce au fromage blanc maigre et à l’aneth. Si rien ne vous oblige à renoncer au foie gras, vous pouvez l’intégrer dans des verrines avec de la crème de lentilles !

Un plat qui ne reste pas sur l’estomac

La dinde est une viande maigre, contrairement au chapon ou au canard. Les cuissons en papillotes et en croûte de sel permettent d’écarter les matières grasses, mais une cuisson au four classique fait aussi l’affaire : à la place de l’huile, arrosez les aliments avec du jus de citron.

En accompagnement, au lieu des châtaignes ou de féculents, privilégiez plutôt les champignons et les légumes de saison, comme une fondue de poireaux.

Naturellement, les alternatives à la viande ne manquent pas : blanquette de lotte au safran, Saint-Jacques poêlées, risotto au cabillaud… Pour les végans mais pas seulement, le plaisir se trouvera dans des champignons farcis au quinoa et tomates séchées, accompagnés de boulettes de lentilles ou d’un tofu aux herbes.

Le plateau de fromage est-il indispensable ?

Vous pouvez remplacer le traditionnel plateau par une verrine de fromage blanc servi avec des fines herbes et des échalotes : moins gras, plus frais et plus digeste. Autre solution qui ne manquera pas de surprendre vos invités : une salade de pousses aux agrumes rôtis et avocat, qui vous dispensera du pain en accompagnement.

Un dessert léger et fruité

Si la bûche glacée est moins calorique que la bûche pâtissière, vous pouvez partir sur un dessert laissant la part belle aux fruits et à l’originalité : une soupe de figues aux épices, un mijoté d’ananas-mangue.... Une concession peut être faite aux amateurs de cacao, en confectionnant des sablés chocolat accompagnés d’une nage d’agrumes. Evidemment, une salade de fruits exotiques conviendra aussi parfaitement.

Enfin, n’oubliez pas que pour commencer à éliminer en douceur, rien de tel qu’une petite balade digestive juste après les festivités !