Menu
X
Votre compte
Vous n'êtes pas
adhérent :

tel non adherent
0809 100 250

serviceclient @avenirmutuelle.com
espace adherent

Protégez-vous en cas de perte d'autonomie Publié le 2021-11-16 par Nadia DUCLOY

La France compte aujourd’hui près d’1,2 million de personnes dépendantes , ce chiffre devant passer à 2,2 millions à l’horizon 2050. Si divers gestes du quotidien peuvent aider à retarder la perte d’autonomie, il reste important d’anticiper celle-ci et d’assurer sa protection à l’avenir. Face à cet enjeu majeur, Avenir Mutuelle propose son produit d’assurance Avenir Dépendance, garantissant le versement d’une rente aux personnes devenues dépendantes.

Des réflexes de prévention bien utiles

Afin de retarder la perte d’autonomie due au vieillissement, il est important de prime abord de rester actif, par exemple en pratiquant certaines activités physiques bien adaptées aux personnes âgées : le yoga et la marche nordique sont particulièrement recommandés. La stimulation du cerveau est aussi importante car la perte d’autonomie s’accompagne généralement d’une altération des fonctions cognitives. Maintenir des activités intellectuelles ou faire des jeux qui favorisent la mémoire est hautement recommandé.

Des dispositifs juridiques protecteurs

En parallèle de cet aspect préventif, il est recommandé d’anticiper en prévoyant certaines mesures protectrices qui prendront effet en cas de perte d’autonomie, aussi bien sur le plan physique qu’intellectuel.

Le mandat de protection future permet de désigner en amont le ou les individus pouvant agir au nom de la personne concernée. Ce mandat peut être conclu sous seing privé ou devant notaire.

Les directives anticipées permettent de déclarer ses propres volontés, en prévision d’une situation où l’on ne serait plus en capacité de le faire. Cela peut concerner une poursuite ou un arrêt de traitement dans une situation de fin de vie : l’équipe médicale pourra alors se référer à un document écrit.

En revanche, la mesure de protection juridique (tutelle, curatelle, habilitation du conjoint…) est décidée par le juge à la demande des proches. Cela sert à protéger la personne dépendante d’une mauvaise gestion de son patrimoine ou de tentatives d’abus de faiblesse.

Dispositifs financiers : l’assurance dépendance

Les aides financières existantes de l’Etat (allocations) ne couvrent en moyenne que 30% des dépenses nécessaires pour faire face à la perte d’autonomie. En complément, un contrat d’assurance peut être souscrit avant l’entrée en dépendance : les cotisations payées permettront de toucher une rente ou un capital en cas de perte d’autonomie. Ces dispositifs facilitent ainsi le financement des services à la personne entrée en dépendance, ses soins médicaux, l’équipement de son domicile ou son hébergement en établissement.

Notre solution : découvrez Avenir Dépendance

Avenir Mutuelle a créé Avenir Dépendance, une garantie unique et innovante qui s’adapte à vos besoins et votre budget :

  • Adhésion immédiate, sans questionnaire médical jusqu’à 75 ans.
  • Cotisations mensuelles constantes quel que soit l’âge, à partir de 25€ par mois.
  • Rente versée automatiquement en cas de perception de l’Aide Personnalisée à l’Autonomie (APA), ou dans un délai d’un mois dans les autres cas .
  • Possibilité d’émettre des versements complémentaires, permettant d’augmenter la rente future.
  • Rente versée à 100% en cas de dépendance totale (GIR 1 et 2), 25% en cas de dépendance partielle (GIR 3).
  • Inclusion de services d’assistance pour vous et pour vos proches.
  • Garantie acquise à vie, même après une résiliation du contrat.

Pour tout renseignement, contactez-nous au 0805 65 3000 (Service et appel gratuits), ou rendez-vous sur le site Avenir Mutuelle.


1.Sources : DRESS 2011, Association France Alzheimer, service-public.fr

2.Délai à compter de la réception des pièces justificatives.