0809 100 250 lundi au vendredi | 9h-20h Contactez-nous
Pour bénéficier de
nos services en ligne :
Demandez vos identifiants

La LMDE en crise, proche de la faillite

La Mutuelle Des Etudiants vit sans nul doute ses heures les plus sombres. En grande difficulté financière, attaquée de toute part et avec des options qui se limitent, la LMDE pourrait tout simplement disparaître. Une situation qui inquiète les étudiants ayant souscrit à cette complémentaire santé.

Un avenir peu rassurant pour la mutuelle LMDE

Première mutuelle étudiante de France avec plus de 900 000 adhérents, la LMDE avait déjà frôlé la faillite l'année dernière, après plusieurs années de difficultés financières. Au bord du gouffre, elle a d'ailleurs été placée sous administration provisoire (un administrateur est nommé par la justice pour diriger l'entreprise) en juillet dernier. Le principal espoir de sauvetage de la mutuelle étudiante résidait alors dans la MGEN (Mutuelle Générale de l'Education Nationale). Toutefois, la MGEN a confirmé la semaine dernière ne plus vouloir poursuivre son projet de rattachement de la LMDE, menaçant ainsi directement l'existence de la mutuelle. Une mutuelle qui ne ferait d'ailleurs pas l'unanimité chez ses adhérents.

"De toute façon, on n’a jamais été remboursé comme il le fallait"

Les propos de cet étudiant interrogé par Le Figaro sont évocateurs : la LMDE était depuis plusieurs années critiquée sur son fonctionnement parfois flou et une grande difficulté à rembourser convenablement ses assurés. Et un autre étudiant d'ajouter : "J’ai payé et je n’ai été pris en charge par la LMDE qu’un an et demi plus tard". Si elle était la première mutuelle étudiant de France, la LMDE ne semblait donc pas être la plus efficace des complémentaires santé…

Une levée de boucliers contre les mutuelles étudiantes ?

Et si le débat autour de la LMDE n'était finalement que l'occasion de soulever un autre problème, plus large, celui du fonctionnement de la mutuelle étudiante dans son ensemble ? "Toutes les mutuelles étudiantes sont à jeter" avance clairement une étudiante en histoire, tandis que la FAGE (Fédération des Associations Générales Etudiantes) s'empare du débat pour défendre son idée de rattacher les étudiants au régime générale de la Sécurité Sociale, dont les avantages seraient multiples selon son président, Alexandre Leroy : "A la prochaine rentrée, les étudiants continueront de s’affilier sauf qu’il n’y aura plus de changement de régime, d’allez-retours incessants entre la CPAM et la mutuelle étudiante et plus de problèmes de retards de remboursement ou d’envoi de carte vitale". Reste à savoir si les mutuelles étudiantes possèdent encore de belles années devant-elles, même s'il semble difficile d'envisager une réforme rapide du système. Si toutefois votre complémentaire étudiante ne vous satisfait pas, Avenir Mutuelle peut vous proposer des solutions de mutuelle pour particuliers adaptées à votre situation.
mutuelle jeune