0809 100 250 lundi au vendredi | 9h-20h Contactez-nous
Pour bénéficier de
nos services en ligne :
Demandez vos identifiants

Mutuelle universelle pour les jeunes : projet en cours ?

RTL a dévoilé début avril une nouvelle mesure prévue par le gouvernement Manuel Valls : la mise en place d’une mutuelle universelle spécialement dédiée aux jeunes (lycéens, étudiants). L’objectif serait bien entendu d’améliorer l’accès au soin de ces derniers, qui s’avère de plus en plus difficile.

Santé des jeunes : un constat inquiétant

Les derniers chiffres concernant la santé des jeunes ne sont guère reluisants. Selon le réseau national de mutuelles étudiantes Emevia, plus de la moitié des jeunes (54,1%) auraient tendance à « attendre que les choses passent » au lieu de se soigner en cas de maladie (étude réalisée en septembre 2015) : un chiffre en légère augmentation en comparaison avec 2013 (53,5%).
L’étude révèle également des difficultés financières avec 15,6% des étudiants ayant indiqué avoir renoncé à se soigner au cours des six derniers mois pour cette raison.
Bien entendu, ces problèmes ne datent pas d’aujourd’hui. Un rapport sénatorial datant de 2012 aurait ainsi déjà suggéré l’utilisation d’une mutuelle universelle dédiée aux jeunes. L’idée avait été soutenue par les associations étudiantes mais n’avait pas dépassé le stade du projet. Sous l’impulsion du gouvernement et dans un contexte social agité (avec notamment les manifestations contre la Loi Travail), il est toutefois probable que le projet se concrétise et devienne ainsi l’un des derniers textes importants du quinquennat.
Ce nouveau projet gouvernemental relance en tout cas le débat sur le rôle des mutuelles étudiantes, qui a notamment été discuté durant la crise de la LMDE (depuis en voie de convalescence).

Les principes de la mutuelle universelle

La mise en place d’une mutuelle universelle pour les jeunes permettrait d’améliorer la situation globale de l’accès aux soins, notamment pour les plus démunis. Parmi les grands principes de la mutuelle universelle, nous pouvons aussi noter la mise en place de trois visites médicales préventives à l’âge de 16, 18, et 25 ans permettant de détecter tout problème de santé.
Le plan prévoit de plus un accès davantage simplifié à la CMU Complémentaire, notamment pour les jeunes de moins de 25 ans en rupture avec leur famille. Dans ce cas, ces derniers pourront justifier de leur sortie du foyer fiscal pour accéder à la CMU. Cette mesure concernerait de 30 000 à 50 000 jeunes, pour un coût estimé compris entre 15 et 20 millions d’euros. Reste bien entendu à attendre la mise en place définitive du projet et si ses différents principes seront bien appliqués comme indiqués.
Pour bénéficier d’une mutuelle adaptée à vos besoins et à votre budget, n’hésitez pas également à découvrir notre offre de mutuelle jeune pas chère (disponible à partir de 7,05€/mois).